Mon panier
MON PANIER (0)
                              Recherche  
 
 
 
> > Sauce qui peut !


Sauce qui peut !
Un seul mot d’ordre

Sauce qui peut !

“L'Art de saucer”, qui est sorti tout récemment et que j’ai absolument et totalement adoré !

11/04/2016

« L’auteur s’appelle Mayalen Zubillaga, elle est originaire de Marseille, elle raconte qu’elle est tombée, toute petite, dans une marmite de boulettes à la sauce tomate et qu’elle aime, je cite ‘la magie œcuménique du pois chiche’. Autant dire que c’est quelqu’un de bien… Je reviens donc à son livre : L‘Art de saucer, autrement dit éponger, pomper, boire comme ça consciencieusement tout ce qui pourrait ressembler à du jus, à de la sauce ! Dans son introduction, l’auteur cite par exemple Le petit Larousse du Savoir-Vivre : aujourd’hui, qui ne date pas de 1953, mais de 2011, et qui vous assène, comme ça – attention je vous fais les gros yeux – : « Ne saucez pas notre assiette avec du pain ». C’est Interdit, c’est Mal ! On se moque des étiquettes : Saucer, c’est génial, c’est bon ! Mayalen y consacre 120 pages en alternant des récits, des souvenirs, des anecdotes et des recettes évidemment. On parle donc puisqu’on est dans le Sud, de pieds paquets, de tripes et pieds d’agneau mijotés en petits ballots dans une sauce d’une ontuosité toute simplement scandaleuse. On parle aussi du Pan bagnat, qualifié par l’auteur ‘de sandwich saucé’ puisqu’il a pompé l’eau des tomates, les anchois, le vinaigre, l’huile d’olive.… Il y a aussi, du côté de l’Afrique du Nord, le tajine de kefta, donc de boulettes, qui mériteraient leur entrée à l’UNESCO, surtout si elles sont cuisinées dans une sauce tomate bien profonde. Au Maroc, toujours, il y a les fameuses crêpes qu’on appelle les baghrir, les crêpes aux mille trous qui vous permettent de pomper une quantité déraisonnable de beurre et de miel. En Inde, le curry et la raïta qu’on va terminer avec un quignon de pain, aux USA, côté Texas, le chili con carne, en Italie, la Foccacia pour pomper les œufs dits au purgatoire, sauce tomate, piment, anchois, ail, parmesan, huile d’olive… Vous l’aurez compris, les recettes comme les textes qui les accompagnent sont, hautement savoureux et on n’a qu’une envie en refermant ce livre, c’est d’aller cuisiner illico un vrai beau poulet rôti dans lequel on aura pris soin de mettre quelques tranches de baguette rassise pour qu’elles pompent le sublime jus de la bête. »

Sébastien Demorand – RTL “Maison, jardin, cuisine et Brocante”, samedi 9 avril 2016

Partager sur les réseaux




 
   Newsletter Epure
Recevez gratuitement par email toutes les infos de l'Epure en vous abonnant à la newsletter

 


  


  Devenez Epure Addict
Recevez systématiquement et en avant-première les nouveautés de la collection Dix façons de préparer ou toutes les parutions des Editions de l'Epure. Plus d'infos

Coup de cœur





 
 
Revue de presse Flux RSS Index livres Carte Blanche Catalogue en PDF Conditions générales de vente Frais d'envoi Mentions légales Contact Crédits