Mon panier
MON PANIER (0)
                              Recherche  
 
 
 
Carte blanche à Martine Willemin
Contrainte
Une rêverie poétique centrée sur un ingrédient, un mets ou un plat.


 

Le Cha No Yu

Poétique de l'ingrédient
Kitagawa Utamaro (1753 ?-1806)
Okita de la maison Naniwaya
(Naniwaya Okita)
Vers 1796
BnF, Estampes et photographies
Début 2009. Je suis conviée par François-Xavier Delmas*, fondateur et responsable du Palais des thés, à participer à une cérémonie. N’ayant pas accompli de voyage initiatique au Japon, l’impatience me gagne de découvrir les mystères du Cha No Yu. Au moment de franchir le seuil du pavillon de thé, chacun se courbe, en signe d’humilité. Décor zen, empreint d’esthétisme et de dépouillement. Aucun meuble, mais des matériaux naturels qui apaisent le regard.


L’hôtesse, en élégant kimono, nous prie de nous déchausser et de nous agenouiller sur les tatamis, ce qui favorise la concentration. Dans l’alcôve (tokonoma), sous un rouleau calligraphié (kakemono), un bouquet (chabana) met en valeur une branche de prunus – qui, au Japon, fleurit sous la neige – symbole du nouvel an. Au centre, la bouilloire en fonte est placée sur un brasero, d’où s’échappe une odeur d’encens.

D’un geste délicat, notre hôtesse dépose une mesure de poudre de thé vert (matcha) dans un bol (chawan), y verse une louche d’eau chaude et bat le tout à l’aide d’un fouet (chasen) jusqu’à obtenir une émulsion, "mousse de jade liquide". Le bol est présenté au premier invité. Celui-ci s’incline, boit une gorgée, qu’il semble apprécier, puis deux autres, et le passe à son voisin, après avoir essuyé le bord avec un (joli) papier. Et ainsi de suite. Un dernier bol nous est servi. Saveur amère et notes végétales caractérisent ce thé de cérémonie.

Moment de partage, le Cha No Yu s’est déroulé en silence, excepté quelques explications. Le Chadô, “Voie du thé”, repose sur quatre principes fondamentaux : Harmonie, Respect, Pureté et Tranquillité. A la sortie, j’en reste longtemps imprégnée, mais il faut se replonger dans l’agitation parisienne.


* Auteur, avec Mathias Minet, du “Guide de dégustation de l’amateur de thé”, Éditions du Chêne. Tous deux ont fondé, il y a dix ans, l’Ecole du thé, lieu d’initiation et de formation à la dégustation du thé.
Le site : www.palaisdesthes.com

 

Au menu

Ouverture
Le thé de ma mère
Le Cha No Yu ou cérémonie du thé
Mots-valises
Please, do not disturb

 

 

La Fabrique de l'Epure

Collections dédiées à l'architecture
  Livres d'architecture

Nouveauté



   Newsletter Epure
Recevez gratuitement par email toutes les infos de l'Epure en vous abonnant à la newsletter

 


  


  Devenez Epure Addict
Recevez systématiquement et en avant-première les nouveautés de la collection Dix façons de préparer ou toutes les parutions des Editions de l'Epure. Plus d'infos

Coup de cœur




Les ateliers d’écriture de l’Epure
  Les ateliers d’écriture de l’Epure

  Top des ventes
1   Alexandre Couillon
2   Le vin jaune
3   Le citron
4   La main à la pâte
5   Jamais sans mon kmion
6   Les boulettes
7   Les confits
8   La tomate
9   Manifeste pour le vin naturel
10   Le parmesan


  

 
 
Revue de presse Flux RSS Index livres Carte Blanche Catalogue en PDF Conditions générales de vente Frais d'envoi Mentions légales Contact Crédits