Mon panier
MON PANIER (0)
                              Recherche  
 
 
 
> > Martine Camillieri gare ses camions bidons à l’Epure


Martine Camillieri gare ses camions bidons à l’Epure
Exposition

Martine Camillieri gare ses camions bidons à l’Epure

Du 25 septembre au 25 octobre, Martine Camillieri exposera dans les locaux de l’Epure une dizaine de ces fameux camions bidons. Ces flacons en plastique recyclés seront accompagnés par une série de tirages photographiques. Entretien avec cette plasticienne qui milite pour une écologie ludique

14/09/2008

L’Epure – Camions bidons, c’est une curieuse appellation, non ?

Martine Camillieri – C’est un titre volontairement ambivalent. Descriptif, car mes camions sont effectivement des bidons, des emballages en matière plastique comme on en trouve dans tous les placards de cuisine. Et également interrogatif : mes bidons sont-ils des jouets, des vrais, des mirages ? Ou pas ?

Vous présenterez aussi des tirages photographiques de vos camions.

Martine Camillieri – Oui, outre les camions, je proposerai une quinzaine de photographies que j’ai réalisées. Quatre d’entre elles ont été primées au dernier Festival international de l’image environnementale (Fiie) puis projetées aux Rencontres photographiques d’Arles. Au début, je me contentais de photographier mes camions pour en garder une trace, puis j’ai commencé à les mettre en situation, à chercher un arrière-plan crédible qui corresponde à leur fonction supposée tout en respectant le rapport d’échelle. Il m’arrive d’ailleurs de les emporter en vacances afin de pouvoir les photographier dans des paysages différents. L’année dernière en Sardaigne et en Sicile, j’ai effectué de nombreuses prises de vue sur fond de plage ou de routes tortueuses…

A quoi travaillez-vous actuellement, encore et toujours des emballages détournés ?

Martine Camillieri – En ce moment, je me consacre aux objets perdus. Par exemple, des serviettes de bain, des lunettes de soleil… Des passants attentifs les ramassent et ils les mettent bien en évidence afin que leur propriétaire les retrouve. Ces sortes d’installations m’intéressent. J’en ai photographié une centaine en Norvège, en Suède, en Hollande, en France et en Allemagne. Mon propos est de limiter la prolifération matérielle sur cette planète. C’est pourquoi je projette d’ouvrir, dans les mois à venir, un site qui présente ces objets perdus avec leur localisation GPS, tout simplement afin que leurs propriétaires puissent les récupérer !
 
Catherine Minot

L’exposition aura lieu du 25 septembre au 25 octobre 2008 de 10 à 18 heures dans les locaux des Editions de l’Epure, 25 rue de la Sablière, 75014 Paris.
Vernissage le jeudi 25 septembre de 18 à 22 heures.

A consulter aussi :
La biographie de Martine Camillieri
Le site de Martine Camillieri











Thèmes : exposition, Martine Camillieri, camions bidons, recyclage, écologie

Partager sur les réseaux




 
   Newsletter Epure
Recevez gratuitement par email toutes les infos de l'Epure en vous abonnant à la newsletter

 


  


  Devenez Epure Addict
Recevez systématiquement et en avant-première les nouveautés de la collection Dix façons de préparer ou toutes les parutions des Editions de l'Epure. Plus d'infos

Coup de cœur





 
 
Revue de presse Flux RSS Index livres Carte Blanche Catalogue en PDF Conditions générales de vente Frais d'envoi Mentions légales Contact Crédits